Retour en force pour Opel/Vauxhall un an après son intégration au Groupe PSA

download-pdf
download-image
download-all
Mar, 31/07/2018 - 10:30


Schlieren. Opel/Vauxhall fait partie du Groupe PSA depuis douze mois – et est sur la bonne voie pour réussir un retour en force. La semaine dernière, l’entreprise a présenté un bénéfice semestriel de 502 millions €[1] et un flux de trésorerie disponible d’environ 1,2 milliard €. Une performance rendue possible avant tout grâce à l’intégration au Groupe PSA. Le 1er août 2017, un champion d’Europe naissait sous l’égide du groupe Français. En s’appuyant sur le plan stratégique PACE! – présenté par Michael Lohscheller, CEO d’Opel, le 9 novembre 2017 soit après seulement 100 jours – l’entreprise peut retrouver ses forces, s’appuyer sur des synergies et libérer le plein potentiel de la marque. Grâce à PACE!, Opel sera rentable, électrique et mondial.

« Nous sommes une entreprise totalement différente d’il y a 12 mois. Nous avons posé les jalons qui nous permettrons d’obtenir encore plus de compétitivité et dans de nombreux domaines, nous sommes déjà parés pour l’avenir. Nous tirons pleinement profit de notre appartenance au florissant Groupe PSA. Nous lui en sommes très reconnaissants – et cela nous donne aussi des devoirs, » commente Michael Lohscheller, CEO d’Opel.

Opel sera rentable et investit dans des sites

Après un peu moins d’un an au sein du Groupe PSA, Opel/Vauxhall est de retour dans le vert. La marge opérationnelle courante du premier semestre 2018 s’établit à 5,0%. Cela montre clairement que PACE! est efficace. La compétitivité des usines de production dans toute l’Europe a été considérablement améliorée. La direction d’Opel a conclu des accords  de performances de tous les sites européens avec les partenaires sociaux. Ce qui a déjà permis de prendre des décisions d’investissements et des attributions de produits dans toute l’Europe.

Par exemple, la nouvelle Corsa – même en version électrique – sera produite exclusivement à l’usine espagnole de Saragosse. La prochaine génération du Vivaro sortira des chaines de Luton (Angleterre), dès 2019. Le SUV Grandland X sera fabriqué à Eisenach au deuxième semestre de l’an prochain – y compris sa version hybride qui suivra en 2020. Des nouvelles attributions de produits ont également été annoncées pour les usines de moteurs et de boîtes de Tichy (Pologne), Aspern (Autriche) et Szentgotthard (Hongrie). Les investissements prévus à Rüsselsheim et Kaiserslautern seront précisés en temps voulu.

Un rôle important pour la R&D de Rüsselsheim

L’intégration réussie d’Opel/Vauxhall au sein du Groupe PSA se reflète également dans l’organisation de la R&D. Le centre de R&D de Rüsselsheim joue un rôle important au sein de l’entreprise et amène les qualités reconnues d’Opel au réseau international de R&D du groupe. Dans ses 15 centres de compétence, le Centre technique de Rüsselsheim assume la responsabilité internationale pour tout le Groupe PSA de divers domaines techniques et du développement des utilitaires légers ou de la prochaine génération de quatre-cylindres essence. Les capacités des divers teams de compétences se complètent idéalement au sein d’un réseau mondial – au bénéfice des cinq marques du groupe (Opel, Vauxhall, Peugeot, Citroën et DS Automobiles). En dehors de cela, toutes les nouvelles Opel/Vauxhall seront développées à l’avenir à Rüsselsheim.

« Chez Opel/Vauxhall, les technologies les plus évoluées du groupe s’allient à l’excellence de l’ingénierie allemande. Cela se traduit par des véhicules remarquables avec des lignes claires et un design émotionnel, » explique Michael Lohscheller. « Nous avons toujours dit qu’Opel demeurerait allemand et Vauxhall britannique. Au cours des douze derniers mois, nous avons mieux précisé l’image de nos marques et j’attends avec impatience notre nouveau concept-car, avec lequel nous présenterons le futur visage de notre marque. »

Des nouveautés réussies – et l’électrification de la gamme

La collaboration entre les équipes de développement est bien accueillie par les clients. Grâce aux Crossland X, Mokka X et Grandland X, Opel/Vauxhall est superbement positionné sur le marché en pleine expansion des SUV et domine le segment européen des SUV B, entre autres. Grâce à leur X-Family, les marques Opel et Vauxhall contribuent à la réussite de l’offensive du Groupe PSA sur le marché du SUV. Au premier semestre 2018, ces modèles représentent 167’200 véhicules vendus par les deux marques.

Opel/Vauxhall poursuit son offensive produit en Europe. Après le lancement de la sportive Insignia GSi, le constructeur lancera également une version GSi de la Corsa dans la seconde moitié de l’année. Les nouveaux Combo Life et Cargo apporteront également une importante contribution à la croissance. L’an prochain, la nouvelle Corsa suivra – rejointe en 2020 par une version tout électrique, ce qui signifie qu’Opel/Vauxhall aura déjà dans son portefeuille une offre de quatre véhicules électrifiés en 2020. En 2024, une version électrifiée sera disponible dans chaque gamme européenne de VP, en motorisation tout électrique ou en hybride rechargeable. Une possibilité permise par l’exploitation rapide des plateformes multi-énergies du Groupe PSA.

Offensive export sur les marchés hors Europe : Opel s’internationalise

Grâce à de nouveaux importateurs au Maroc, en Tunisie, en Afrique du Sud et au Liban, le constructeur progresse vers son objectif de doubler ses ventes hors d’Europe à l’horizon 2020. Des Opel seront assemblées en Namibie à partir du second semestre. Au milieu de la prochaine décennie, plus de 10% du volume des ventes d’Opel doit être constitué de ventes hors Europe. Pour ces activités, le constructeur exploite là aussi avec succès les structures existantes de Groupe PSA.

 

[1] Résultat opérationnel courant

  • Contact :
  • Lukas  Hasselberg
    Lukas Hasselberg
    PR Manager AO Automobile Schweiz AG
    Tel : +41 44 746 21 61
    Mobile : +41 79 322 09 74
    lukas.hasselberg@opel.ch
Scroll